Mathis, Marvin, Adrien, Paul et Jules nous ont rejoint entre début octobre et cette semaine.

Ils étaient sans possibilités intéressantes à leurs yeux de continuer sur une formation adaptée. Comme nos 13 autres élèves, ils viennent d’horizons divers et variés, et parfois de très loin géographiquement.

Comme expliqué dans l’article Coder est essentiel pour demain, ils vont nous aider à réduire l’inégalité face au codage. Bien que 74% des Français estiment que savoir coder est essentiel pour les métiers d’avenir (étude Orange), face à la fracture numérique, seuls 20% savent vraiment définir de quoi il s’agit.

Chez EDEN School, seulement 10 % des élèves savaient définir ce qu’est le développement informatique avant d’avoir été plongé·e·s dans cet univers.

Et nous œuvrons en ce sens : imaginer que le code de demain est l’anglais d’hier et ouvrir cette opportunité à toutes et à tous, quelle que soit leur origine, milieu socio-culturel, parcours scolaire jusqu’à la 3eme. Ils ou elles ont compris qu’ils ou elles ne devaient pas s’arrêter à la contrainte d’attendre d’être majeur·e·s pour apprendre à développer des sites internet ou des applications mobiles.

Donc merci aux 18 élèves et à leur famille qui nous font confiance pour cette première promotion.