J

Journée solidarité autour de l’environnement

Ecole

Cette année, la journée de solidarité chez EDEN School Paris a pris la forme d’une journée de sensibilisation à l’environnement. Le 28 mai, des membres de l’association Biodiversity for peace sont intervenus autour de deux thèmes: « l’environnement et l’écologie dans mon quartier » et « le numérique dans la transition écologique ».

Matin

Les activités du matin ont porté sur les “impacts et les solutions dans mon quartier ». Après l’introduction du sujet, les élèves sont partis en « promenade urbaine”. Un parcours dans le 17eme arrondissement était bien défini à l’avance et comprenait plusieurs pauses afin que les élèves soient sensibilisés à l’environnement proche (arrêt dans des parcs, dénonciation de la pollution, des défaillances) tout en leur montrant des solutions concrètes : arrêt dans une ressourcerie, une épicerie en vrac et un jardin partagé. Ils ont ainsi pu découvrir des acteurs locaux proches de leur école.

Après-midi

L’après-midi était orientée sur “le numérique dans la transition environnementale” afin de rapprocher les élèves des enjeux sociaux et environnementaux liés à leurs domaines d’apprentissage.

Les activités étaient ludiques et interactives pour les sensibiliser à la pollution numérique à travers des exemples concrets tout en leur exposant des solutions possibles. L’objectif était de mettre en avant les leviers et les freins liés au numérique. 

La conclusion de la journée s’est faite autour d’un café-débat. Les élèves ont créé un cercle de dialogue en groupe autour d’une question comme : “le numérique est-il un frein ou un levier à la transition environnementale”. Pour clôturer la journée, ils ont dû écrire et dessiner autour de la question afin de créer un support et enfin le présenter et l’expliquer. L’autre groupe pouvait proposer d’y ajouter des choses. 

Cette journée était riche et a amené à des réflexions. Une discussion s’est entamée à partir d’une réflexion d’un enseignant qui a illustré le fait que “revendiquer” peut se faire aussi par les actes. Tout est parti du constat d’un élève, Melchior, que le consommateur subissait les emballages des fabricants. Un enseignant a expliqué aux élèves qu’à la caisse du supermarché, il est possible de laisser les emballages de ses achats car les magasins sont responsables du traitement des déchets. Par exemple, si plus de monde laissait ses emballages avant de partir des supermarchés, peut-être que cela finirait par faire changer les fabricants.

Aussi, un élève, Mohammed-Ellyas, a également observé durant cette journée que: « ce n’est pas parce que les gens se disent que s’il n’y a qu’eux qui agissent cela ne servira à rien qu’il faut, comme eux, ne rien faire. Au contraire, parce que la planète on n’en a pas d’autres. »

Enfin, Aissa, membre de l’association qui était notre principale interlocutrice pour l’organisation de cette journée, nous fait ce retour : “La journée s’est très bien passée, nous avons pu mettre nos activités en place sans aucun souci. Nous avons senti les jeunes motivés et intéressés et nous avons eu des retours très positifs des élèves et des professeurs. Nous avons pu avoir de nombreux débats et conversations informelles avec un intérêt pour eux mais aussi pour nous ! Biodiversity for peace espère pouvoir proposer des journées à l’école EDEN School dans les prochaines années !”