Comme chaque mois, un pro vient à l’école pour déjeuner et surtout échanger avec les élèves d’Eden School !

Mais ce mois-ci, ce ne sont pas 1 mais 2 invités que nous avons eu le plaisir d’accueillir.

Nos invités

Didier Bénet, Vice-président de SQLI une ESN (entreprise de services numériques) basée
dans 12 pays (Europe et Afrique du nord)

et Agnès Crepet, développeuse, experte Java et entrepreneuse.

Didier a été le boss d’Agnès il y a quelques années et lorsque nous l’avons invité à venir parler de son
parcours,  il a proposé de venir avec elle.

Un duo super complémentaire qui a passionné élèves et profs !

Agnès, la développeuse qui crée son entreprise

Agnès a commencé à sa carrière en développant des logiciels bancaires puis elle a rejoint SQLI et a découvert ainsi plusieurs univers métiers en fonction des clients pour qui elle travaillait. Elle est partie ensuite chez Boiron, laboratoire pharmaceutique pour un gros projet de refonte des systèmes d’information (plusieurs milliers de jours / homme).

La trentaine approchant, Agnès a eu envie de prendre un peu l’air, elle est partie avec son compagnon faire un tour du monde pour rencontrer des développeurs dans différents pays et échanger avec eux sur la pratique de leur métier. En rentrant, ils ont créé leur boîte, Ninja Squad, une entreprise composée de 4 développeurs, spécialistes en Java et Javascript avec une organisation du travail très souple et agile.

La petite particularité : ils travaillent pour leurs clients 4 jours par semaine, le 5 e jour est consacré à d’autres projets, notamment du bénévolat. Et c’est dans ce cadre là qu’Agnès a pu prendre le temps de passer quelques heures chez EDEN School !

Elle ne vous le dira jamais mais Agnès fait partie des meilleures développeur.se.s Java en France…

Et l’école ça lui parle, Agnès ne bosse pas à temps plein chez Ninja Squad, elle a gardé du temps pour enseigner le code à l’Ecole des Mines de Saint-Etienne. Elle insiste auprès de nos élèves sur l’importance d’échanger avec d’autres professionnels en participant à des meet-up ou des forums en ligne.

Dès maintenant, apprenez à valoriser vos projets persos, ce sur quoi vous bossez à l’école, bref à vous constituez votre book de développeur.se.

Didier, du code à la direction d’une entreprise de taille européenne.

Didier a également débuté dans le secteur bancaire, puis il a rejoint SQLI en 1996 et depuis il a changé de postes et de métiers. SQLI est une ESN qui travaille surtout sur des projets digitaux (e-commerce, applications collaboratives et applications mobiles).

Didier a expliqué aux élèves la mission d’une ESN :

Ce sont des développeur.se.s et des chefs de projet qui travaillent pour des clients. En fonction du cahier des charges du client, on monte l’équipe projet adaptée.

EDEN School est en quelque sorte une mini ESN puisque nous travaillons pour des clients qui nous confient leurs projets
de développement web et mobile.

Il a commencé comme développeur, mais la technique ce n’était pas trop son truc, donc très vite il a pris un poste de commercial (il « vendait » des heures de développeurs pour ses clients). De commercial, il est devenu chef d’équipe, puis chef d’agence (c’est là qu’il a recruté Agnès) et maintenant Vice-président de SQLI sur la partie services aux entreprises. Il suit en particulier les agences basées en France et au Bénélux.

Didier est concerné par les questions de recrutement.

Dans nos entreprises pas de problème d’emploi, plutôt un problème de trouver des gens de qualité.

Il reconnait que les ESN ont encore tendance à recruter essentiellement du Bac+5 mais, face à la pénurie de talents, elles sont obligées de reconsidérer leurs critères de recrutement et de diversifier.

Les conseils de nos pros.

Leurs conseils et regards croisés sur les besoins du monde du travail.

L’anglais est ultra-important même pour bosser en France, il faut apprendre à être bilingue

souligne Agnès.

L’entreprise recrute de moins en moins sur le diplôme mais sur les compétences techniques, les
projets que vous avez réalisés, votre personnalité.

Didier renchérit :

Tu n’es jamais dans une case, c’est le boulot que tu fais qui va primer.

Nos deux invités insistent également sur les compétences humaines importantes dans l’entreprise :

De la rigueur, de la curiosité et le sens de la communication, il faut savoir échanger avec les autres pros et avec le client.

Après le déjeuner, Didier et Agnès ont visité l’école.

Agnès Crepet et un de nos élèves
Agnès Crepet et un de nos élèves

Les élèves étaient ravis de leur montrer les projets sur lesquels ils codaient.

Encore un immense merci pour votre disponibilité et vos précieux conseils pour nos développeur.se.s en herbe !